janvier 2018


2017, une année forte en réalisations

    L'échangeur Turcot, tel qu'on le connaissait, s'est considérablement transformé au cours de l'année 2017. Des 12 bretelles que comportait l'échangeur, seulement 3 sont toujours en fonction.

    001IntroW.jpgVue aérienne du cœur de l'échangeur. Photo: mocaphoto

    Parmi les changements, notons la mise en service du nouveau corridor de l'autoroute 20 en direction ouest entre les échangeurs Turcot et Saint-Pierre, et celle d'une partie du nouveau pont au-dessus du canal de Lachine. Afin de maintenir la mobilité et de limiter les répercussions sur la circulation, pas moins de 28 ouvrages temporaires ont été aménagés au cours de l'automne 2017. Survolez les moments forts de l'année 2017 en photos!

     

    Janvier 2017

    01JanvierW.jpg Quai de la gare du Canal. Photo : Édith Martin

    Le 16 janvier, dans le cadre de Mobilité Montréal, en prévision des importants changements à venir sur le réseau routier, une gare de train temporaire est mise en service sur la ligne Candiac. Située à Lachine, la gare du Canal offre plus de 150 places de stationnement et permet aux usagers d'avoir accès au centre-ville en près de 20 minutes.

     

    Février 2017

    02FévrierW.jpg Démantèlement de l'autoroute 720 en direction est. Photo: MTMDET

    Le démantèlement de l'autoroute 720 en direction est se poursuit à l'hiver 2018. Des murs de glace sont érigés pour protéger contre les débris les nouvelles infrastructures en construction. Cette mesure impressionnante visuellement ne passe pas inaperçue auprès des résidents du secteur.

     

    Mars 2017

    03MarsW.jpg Opérations de nettoyage. Photo : Édith Martin

    Le démantèlement de l'autoroute 720 en direction est prend fin le 24 mars. C'est près de 3 km de chaussée, soit au total 71 travées des anciennes structures de l'autoroute et de l'ancienne bretelle menant de l'autoroute 15 sud à l'autoroute 720 est, qui ont été démantelés.

     

    Avril 2017

    04AvrilW.png Échangeur Turcot 1970. Photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Gabor Szilasi

    Le mois d'avril 2017 marque le 50e anniversaire de l'échangeur Turcot. Inauguré le 25 avril 1967, celui que l'on qualifiait d'« immense spaghetti routier » figure parmi les ouvrages d'art les plus complexes construits à cette époque en Amérique du Nord. Radio-Canada diffuse un reportage étoffé dans le cadre de l'émission Découverte. À voir ou à revoir!

     

    Mai 2017

    05MaiW.jpg Installation de la première poutre du pont au-dessus du canal de Lachine. Photo : Édith Martin

    Le 4 mai, les équipes procèdent à l'installation de la première poutre au-dessus du canal de Lachine.  Pour ce faire, une grue de 700 tonnes a été installée sur la rive nord du canal. L'installation d'une telle poutre, dont le poids moyen est de 58 tonnes, nécessite un travail d'environ 4 heures. Au total, quelque 80 poutres seront utilisées pour la construction du pont et plus de 250 000 boulons seront nécessaires à l'assemblage.

     

    Juin 2017

    06JuinW.jpg Les visiteurs au cœur du chantier. Photo : Isabelle Quintal

    Le samedi 17 juin, 71 citoyens sont accueillis sur le chantier pour une visite guidée du plus important projet routier en cours au Québec dans le cadre du concours réalisé pour les 50 ans de Turcot. Une première! Accompagnés de représentants du Ministère et de KPH Turcot, les participants ont pu saisir la pleine mesure de ce chantier colossal et de ses défis de construction.

     

    Juillet 2017

    07JuilletW.jpg Vue aérienne de la nouvelle voie 29 du CN. Photo : Air Photo Max

    Le 18 juillet, une première voie ferrée de 4,4 km est ouverte dans son emplacement final. Utilisée généralement par le CN pour y faire de l'entreposage, cette voie est située au pied de la falaise Saint-Jacques et longe toute la cour Turcot. L'ancienne voie n'étant plus utilisée, le démantèlement est entrepris afin de libérer l'espace pour la suite des travaux.

     

    Août 2017

    08Août.jpg Travaux au pied du mât central du pont.  Photo: Édith Martin 

    Les infrastructures du nouveau pont d'étagement de la rue Saint-Jacques prennent forme. La partie en béton de la pile centrale est maintenant bien visible, alors que les équipes travaillent à la construction des deux culées du pont.

     

    Septembre 2017

    09Septembre.jpg Circulation sur les voies permanentes de la route 136 est. Photo: MTMDET

    Une étape significative est franchie alors que l'avancement du projet atteint 50 %. De jour en jour, les usagers de la route voient le paysage se transformer. Le 11 septembre, un nouveau tronçon de la route 136 en direction est ouvert à la circulation entre les avenues Greene et Atwater.

     

    Octobre 2017

    10OctobreW.jpg Le pont temporaire reliant l'autoroute 15 nord à l'autoroute 20 ouest au-dessus des voies ferrées. Photo: MTMDET

    La fin de semaine du 27 octobre, un pont temporaire préfabriqué est poussé au-dessus des voies ferrées dans le secteur du complexe récréatif Gadbois. Ce pont permet de maintenir la circulation des usagers en provenance de l'autoroute 15 en direction nord qui se dirigent vers l'autoroute 20 en direction ouest.

     

    Novembre 2017

    11NovembreW.jpg Le ministre, M. André Fortin, et la mairesse, Mme Valérie Plante, en point de presse sur le chantier. En arrière-plan, les ministres Geoffrey Kelley et Pierre Arcand. Photo: Isabelle Quintal

    Le 20 novembre, le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. André Fortin, ainsi que la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, accompagnés de plusieurs élus, visitent pour la première fois le chantier Turcot sur lequel s'activent alors plus de 1 200 travailleurs. Ils procèdent au dévoilement d'un panneau de signalisation symbolique de l'autoroute 20 ouest. Question après question, photo après photo, les journalistes n'ont pas manqué l'occasion de tout capter.

     

    Décembre 2017

    12DécembreW.jpg Ouverture de l'entrée temporaire de la route 136 ouest à l'intersection des rues Saint-Antoine et Rose-de-Lima. Photo: MTMDET

    Le matin du 11 décembre, l'échangeur Turcot est complètement transformé. Les équipes ont procédé au plus important changement de phase du projet. Un travail colossal! À la fin de 2017, 20 structures sont terminées et 47,5 km de voies permanentes sont ouverts à la circulation.

          Retour vers le haut


    Qui se cachent derrière les visuels du projet ?

    Nul besoin de vous le spécifier : le projet Turcot est reconnu pour être complexe. Pendant la phase de reconstruction, il est primordial d'informer les usagers de la route des nouvelles configurations et les riverains des travaux à venir dans leur secteur. Que ce soit par des cartes, des avis aux résidents, des publicités, de la documentation ou des présentations, une équipe de quatre graphistes mettent la main à la pâte pour imager cet imposant chantier.

    Afin de produire des outils graphiques de grande qualité, l'équipe doit dès le début participer aux diverses rencontres. Puis ils consultent des documents techniques – plans, rapports, relevés sonores – et posent toutes leurs questions aux porteurs du dossier. Ils iront même sur le terrain pour bien comprendre les moindres détails. Le travail en amont est incontournable pour leur permettre de s'approprier le projet.

    « Nous avons à quelques reprises pris des photos et des vidéos à l'aide d'une nacelle. Il est primordial de comprendre le projet en premier, pour ensuite être en mesure de l'illustrer. Un visuel est le fruit de beaucoup de travail », précise Isabelle Quintal, graphiste au Ministère.

    Leur tâche comme graphistes ne consiste pas seulement à créer de belles images. En fait, leur préoccupation principale est d'arriver à simplifier des informations techniques afin que tous puissent s'y retrouver d'un seul coup d'œil. Ce qui n'est pas une mince tâche pour un projet complexe comme Turcot. Pensons seulement aux nouvelles configurations mises en place en décembre dernier qui incluaient notamment 30 ouvrages temporaires. Les projets évoluant rapidement, l'équipe se tient informée presque en temps réel afin de maîtriser le projet sans jamais perdre le fil.

    Le volet créatif de leur métier oblige les graphistes, François, Isabelle, Jean-Thomas et Éric, à travailler dans un espace ouvert afin de favoriser la collaboration entre eux. Si le défi du moment est le projet Turcot, le quatuor est sollicité par tous les paliers du Ministère. Au fil des années, une expertise aussi pointue que précieuse a été développée. Afin de la conserver et d'assurer un transfert de connaissance, les rôles de chacun sur un même projet changent constamment.

    photos graphistesbulletin.jpgDe gauche à droite : Éric Larivière, Jean-Thomas Lapointe, Isabelle Quintal et François Ducharme. Une équipe hors pair pour un travail hors norme. Les graphistes vulgarisent et créent les visuels nécessaires à la compréhension du projet Turcot.

    François, le vétéran, cumule une trentaine d'années d'expérience au sein du Ministère. À ses débuts, la technologie n'étant pas ce qu'elle est aujourd'hui : les plans étaient élaborés méticuleusement à la main. Bien des projets sont passé sous les yeux de François, qui a toujours su y mettre son grain de sel. Isabelle fait partie de l'équipe depuis une dizaine d'années. Elle est la touche artistique et colorée de l'équipe. Elle n'hésite pas à sortir du moule pour vulgariser les ouvrages complexes. Jean-Thomas s'est joint à l'équipe il y a un peu plus de deux ans et vient du monde de l'optométrie et de l'architecture. Il a développé au fil des années sa minutie et son esprit de synthèse grâce à l'élaboration de plans d'architecture. Éric, quant à lui, est nouvellement arrivé au sein de l'équipe. Il travaillait auparavant dans le secteur de l'imprimerie. Dans tous les projets qu'il réalise, Éric s'investit à fond et cherche constamment à se dépasser. 

    Ils connaissent ou connaîtront bientôt la région de Montréal comme le fond de leur poche à force de schématiser chaque parcelle du réseau autoroutier et des alentours. Chose certaine, ils ont un intérêt marqué pour ce domaine, et cela transparaît dans leur travail au quotidien. Chacun apporte sa touche personnelle au projet et, par ailleurs, ils s'appuient les uns les autres pour nous offrir des outils de communication performants et agréables.

    Retour vers le haut


    Accédez facilement au réseau autoroutier

    Saviez-vous que trois entrées temporaires donnant accès au réseau autoroutier ont été mises en place en décembre 2017 dans différents  secteurs du projet?

    Ces entrées temporaires ont pour objectif de faciliter l'accès à l'autoroute 20 ouest malgré tous les changements apportés sur le réseau.

    Vous résidez dans l'arrondissement du Sud-Ouest et vous souhaitez vous rendre dans l'ouest de l'île? Empruntez l'entrée temporaire par le boulevard De La Vérendrye afin d'accéder plus rapidement au réseau autoroutier.

    De La Vérendrye vers A-20 ouest - A-15 nord.jpgVous êtes un résident de Montréal-Ouest ou de Notre-Dame-de-Grâce? Troquez le réseau local pour le réseau autoroutier en empruntant l'entrée temporaire de l'autoroute 20 ouest en provenance du boulevard de Sainte-Anne-de-Bellevue.

    Sainte-Anne-de-Bellevue vers A-20 ouest.jpgUne troisième entrée est disponible sur la rue Saint-Antoine, à la hauteur de la rue Rose-de-Lima. Ces trois accès resteront en place jusqu'en 2019.

    Retour vers le haut


    Gain d'une voie en direction du centre-ville

    Bonne nouvelle pour les usagers de la route, une voie supplémentaire est disponible depuis le 22 décembre dans l'échangeur Turcot en direction du centre-ville.

    La fin de la construction de la route 136 en direction est et de la bretelle permanente vers le centre-ville a permis d'ouvrir une seconde voie.

    Gain d’une voie en direction du centre-ville.jpg 

    Retour vers le haut


    Comités de bon voisinage

    Deux comités de bon voisinage ont été instaurés afin de faciliter les échanges entre les riverains du projet et le Ministère. Visant à maintenir un dialogue tout au long des travaux, aussi bien avec les résidents que les entreprises et les institutions du secteur, les rencontres des comités de bon voisinage permettent de faire le point sur les travaux, d'aborder les préoccupations de chacun et de travailler à des solutions communes. Bienvenue à tous!

    Prochaine rencontre du comité NDG-Westmount

    • Le 6 février 2018, de 19 h à 21 h, au Centre communautaire Saint-Raymond (5600, chemin Upper-Lachine, Montréal)

    Prochaine rencontre du comité du Sud-Ouest

    • Le 13 février 2018, de 19 h à 21 h, au Centre récréatif, culturel et sportif Saint-Zotique (75, rue du Square-Sir-George-Étienne-Cartier).

    Voir les dernières présentations dans la section Comités de bon voisinage du site Web.

     Retour vers le haut


    Entre deux diffusions du bulletin Turcot ou pour plus d'information sur les travaux en cours, nous vous invitons à consulter la section « Travaux » du site Web. Pour tout commentaire, toute question ou plainte, communiquez avec nous:

    Par courriel : turcot.commentaires@transports.gouv.qc.ca 

    Par téléphone : 514 873-1372