janvier 2019


​Le déneigement du projet Turcot : une coordination au quotidien

Dans la région de Montréal, l'hiver a fait une apparition hâtive cette année. La neige et le froid en ont surpris plus d'un et les déneigeurs ont commencé leur saison un mois à l'avance. Le ministère des Transports est responsable de l'entretien de plus de 32 000 kilomètres de routes, dont environ 145 font partie du secteur du projet Turcot.

 081217_0236.jpgDeux énormes chasse-neiges à l'œuvre lors d'une tempête hivernale. Photo : MTQ

Déneiger cet énorme « spaghetti autoroutier » à l'aide des véhicules d'entretien passe par une coordination rigoureuse et quotidienne qui débute très tôt à l'automne. Les responsables du déneigement, que ce soit ceux des entrepreneurs, des villes et arrondissements ou du Ministère, se rencontrent afin de voir à sa planification. Les défis sont grands, puisque les circuits dans le secteur du projet Turcot changent et évoluent constamment : les entraves et les chemins de détour se suivent, mais ne se ressemblent pas de semaine en semaine.

« La planification du déneigement est réalisée minutieusement et sera toujours considérée comme une priorité afin d'assurer la sécurité des usagers. À mon avis, le projet Turcot est le réseau le plus complexe à déneiger et comporte son lot de défis », tient à souligner M. Claude Bélanger, chef des opérations à la Direction générale de l'exploitation du réseau métropolitain.  

Après une bordée de neige considérable, les structures sur piliers doivent être complètement dégagées en moins de 48 h. Toutes les autres infrastructures, au niveau du sol ou sur remblai, doivent être déneigées dans un délai de 96 h. Chaque déneigeur reçoit une formation des plus complètes et qui est mise à jour régulièrement.

L'hiver demeure l'affaire de tous : le Ministère doit déneiger et déglacer les routes, tandis que les usagers de la route doivent s'informer, planifier leurs déplacements et adapter leur conduite. Avant de prendre la route, tous devraient s'informer des conditions routières sur les différentes plateformes du Québec 511 (Web, application mobile, téléphone). Pendant leurs déplacements, les usagers doivent :

  • adapter leur vitesse en fonction des conditions météorologiques et routières;
  • garder une distance sécuritaire entre les véhicules;
  • faire preuve de patience en présence des véhicules d'entretien hivernal et s'assurer d'être visibles par leurs conducteurs : ces mastodontes ont des angles morts dont on doit se méfier.

Bon hiver à tous!

Retour vers le haut


 

Des blocs de polystyrène utilisés comme remblais

Un matériau utilisé sur le chantier Turcot a piqué la curiosité de plusieurs passants dans le secteur. Que sont ces gros blocs blancs et à quoi servent-ils?

181108_bloc-1.jpgUtilisation du remblai léger pour l'approche de la bretelle de l'autoroute 20 est vers l'autoroute 15 sud. Photo : KPH Turcot

Il s'agit de blocs de polystyrène, un matériau léger utilisé dans certains secteurs du projet pour construire les remblais qui remplacent le matériau traditionnel comme la terre. Ils sont si légers, soit moins de 40 kg, qu'ils peuvent être installés manuellement. Leur bonne capacité portante permet de rehausser le profil d'un terrain en limitant la charge sur les sols en place et les infrastructures se trouvant sous les sols.

Ces blocs ont donc été utilisés en 2018 dans le secteur de la rue Notre-Dame Ouest, à l'intersection du futur boulevard de Sainte-Anne-de-Bellevue, et près de l'intersection de la rue Notre-Dame Ouest et du boulevard Monk. Dans les deux secteurs, le terrain et la chaussée ont été rehaussés par rapport au profil initial. Cela a permis de diminuer les charges sur les sols compressibles, de même que sur le collecteur Saint-Pierre situé à cet endroit.

Une dalle de béton et une membrane de polyéthylène sont ensuite installées sur le dessus pour assurer une bonne répartition des charges et l'étanchéité des blocs de remblai. Le tour est joué pour une durée de vie de près de 100 ans!

 181122_bloc_2.jpgConstruction de l'approche de l'autoroute 20 est vers l'autoroute 15 sud avant le pont d'étagement au-dessus de la rue Notre-Dame Ouest. Photo : KPHT

Retour vers le haut


  

Blitz de démantèlement

Au terme du printemps 2019, ce sont 97 % des anciennes structures de l'échangeur Turcot qui auront été démantelées. Un véritable blitz de démantèlement est en cours.

190117_Demantelement bretelle J_0009B.jpgDémantèlement de la bretelle de l'échangeur Turcot menant de l'autoroute 20 est  à l'autoroute 15 sud. Photo : Édith Martin

Au cours des prochains mois, l'ancienne autoroute 15 disparaîtra du paysage. Les opérations présentent encore une fois de nombreux défis : hauteur, protection des structures existantes, proximité avec les riverains, espace limité. Les équipes doivent faire preuve d'imagination afin de démanteler les anciennes structures.

Dans le secteur sud du projet, les structures à démanteler sont situées à quelques mètres seulement des résidences. Le mot d'ordre : sécurité. Un écran de conteneurs a été érigé dans la rue afin de protéger les citoyens ainsi que la façade des bâtiments d'éventuelles projections de débris lors des opérations. Cet écran, constitué de 4 conteneurs empilés, a plus de 10 mètres de haut et dépasse ainsi la structure à démanteler.

 190117_Demantelement A-15_0001B.jpgÉcran de conteneurs mis en place dans la rue De Roberval. Photo : Édith Martin

Dans le secteur est du projet, les équipes ont repris, le 12 janvier, le démantèlement de l'autoroute 720 ouest. Le retrait de la dernière section de l'ancienne structure sera terminé d'ici la fin mars.

 2019-01-12_Phases-de-démolition_Secteur-Est_Web-1b.jpgDernière étape de démantèlement de l'autoroute 720 ouest.

Retour vers le haut


  

Alerte Turcot - fermeture en semaine d'une bretelle de l'échangeur

En plus de la fin de semaine, la bretelle menant de l'autoroute 20 est à l'autoroute 15 sud sera fermée à la circulation le vendredi 1er février.

Visuel_Français.jpgCette fermeture est requise afin de démanteler l'ancienne bretelle, qui passe au-dessus de la nouvelle, et de l'intersection de la rue Notre-Dame Ouest et du boulevard Monk. L'opération s'avère complexe.

Des conditions de circulation difficiles sont à prévoir. Planifiez vos déplacements et repensez votre itinéraire pour le vendredi 1er février. Pour découvrir différents outils visant à faciliter les déplacements, consultez le site de Mobilité Montréal.

 Retour vers le haut


Prochains comités de bon voisinage

Les comités de bon voisinage ont lieu environ tous les deux mois. Bon nombre de citoyens y participent afin d'être au fait de l'avancement des travaux, de poser des questions et de faire part de leurs préoccupations. L'objectif? Maintenir un dialogue tout au long des travaux du projet Turcot et travailler à la mise en œuvre de solutions communes. Bienvenue à tous!

Prochaine rencontre du comité du Sud-Ouest

  • Le 18 février 2019, de 19 h à 21 h, au Centre récréatif, culturel et sportif Saint-Zotique (75, rue du Square-Sir-George-Étienne-Cartier).

Prochaine rencontre du comité NDG–Westmount–Montréal-Ouest

  • Le 26 février 2019, de 19 h à 21 h, au Centre Saint-Raymond, (5600, chemin Upper-Lachine, Montréal)

Voir les dernières présentations dans la section Comités de bon voisinage du site Web.

Retour vers le haut


Entre deux diffusions du bulletin Turcot ou pour plus d'information sur les travaux en cours, nous vous invitons à consulter la section Travaux du site Web. Pour tout commentaire, toute question ou plainte, communiquez avec nous:

 

Par courriel :  turcot.commentaires@transports.gouv.qc.ca

Par téléphone : 514 873-1372