Mai 2019


La fin d'un échangeur

Le 14 mai dernier, une page d'histoire s'est tournée avec le démantèlement du dernier pilier des infrastructures de Turcot.

C'est aux alentours de 11 h 30 que le dernier pilier de l'autoroute 15 en direction sud, dans le secteur de la rue Eadie, a été mis à terre.

IMG_2757_horizontalW.jpgDémantèlement du dernier pilier de l'autoroute 15 en direction sud. Photo : MTQ

Des opérations de démantèlement sont en cours depuis septembre 2015. La première infrastructure à être démantelée a été l'entrée de l'autoroute 720 en provenance de l'avenue Greene. Au fil des ans, la cadence s'est accélérée avec la mise hors service des différentes structures.

Le démantèlement de 97 % des anciennes infrastructures est complété. Au cours des six derniers mois, ce sont environ 150 000 m3 de béton qui ont été démantelés, dont la majorité sera réutilisée dans le projet. Les dernières structures seront retirées au cours des prochains mois, notamment avec la fin du démantèlement de l'échangeur Angrignon.

En parallèle, la construction du nouvel échangeur se poursuit, jusqu'à son ouverture complète  prévue avant la fin de l'année 2020.

Cliquez ici pour visionner le démantèlement du dernier pilier.

Retour vers le haut


Par temps de pluie, où va l'eau?

Vous êtes-vous déjà demandé comment la gestion de l'eau est prise en compte dans le projet Turcot? On s'entretient avec Candice Lospied, coordonnatrice principale à la Direction du grand projet Turcot.

conduite_1W.jpgInstallation d'une conduite de plus de 3 mètres de diamètre, l'une des plus grandes du projet Turcot. Photo : KPH Turcot  

De façon générale, comment fonctionne la gestion de l'eau?

L'eau de ruissellement des voies de circulation ainsi que des voies ferroviaires est drainée jusqu'à des puisards, puis est dirigée dans des conduites souterraines. Les stations de pompage sont présentes pour ensuite acheminer l'eau vers le collecteur de la Ville de Montréal, situé sous la rue Notre-Dame Ouest. Plus les conduites se rapprochent des stations de pompage, plus le diamètre des conduites est grand en raison de la quantité d'eau drainée. Certaines ont un diamètre de plus de 3 mètres. Le collecteur achemine ensuite les eaux vers la station de traitement des eaux usées de la ville où elles sont traitées, puis rejetées dans le fleuve Saint-Laurent.

Combien y a-t-il de stations de pompage dans le projet Turcot?

Il y a deux stations de pompage ayant une profondeur de plus de 10 mètres : une dans le secteur ouest du projet et une au centre. Celle à l'ouest pompe principalement les eaux de ruissellement vers le collecteur lorsqu'il pleut, grâce à quatre pompes pouvant accueillir un débit jusqu'à 2 220 litres d'eau par seconde. La station du centre est plus modeste, avec quatre pompes dont le débit maximal est de 675 litres d'eau par seconde.

De quelle façon les stations de pompage seront-elles contrôlées?

Les stations de pompage seront entièrement automatisées. Une fois en opération, elles seront contrôlées à distance à partir du Centre intégré de gestion de la circulation du ministère des Transports.

190508_SP-2_0001W.jpgLa station de pompage située au centre de l'échangeur Turcot. Photo : Édith Martin

Les conduites jouent-elles un autre rôle que l'acheminement de l'eau?

En plus d'acheminer l'eau de ruissellement vers les stations de pompage, elles doivent aussi en assurer la rétention. Toute l'eau captée ne peut pas être envoyée d'un seul coup dans le réseau de la ville, car celui-ci a une capacité limitée. Les eaux doivent donc être retenues en amont des stations de pompage et rejetées en fonction de la capacité du collecteur à les recevoir. Trois bassins de rétention à ciel ouvert viendront aussi jouer un rôle important pour retenir les eaux. Deux de ces bassins seront situés au centre de l'échangeur Turcot, tandis que le troisième sera aménagé dans la future bande verte de la falaise Saint-Jacques et viendra créer un milieu humide. Au total, il sera possible de retenir près de 40 000 m3 d'eau, soit l'équivalent de plus de 13 piscines olympiques.

conduite_2W.jpgRemarquez la taille imposante de la conduite de plus de 3 mètres de diamètre par rapport aux ouvriers. Photo : KPH Turcot

La gestion de l'eau est-elle assurée aussi pendant la construction de l'ensemble des infrastructures du projet Turcot?

Oui, la gestion de l'eau est réalisée durant toutes les étapes de la construction. Toute l'eau de ruissellement, qui provient des infrastructures en construction et de celles en service, des chemins d'accès temporaires et du chantier, doit être captée.

Y a-t-il une grande équipe derrière la gestion de l'eau du projet Turcot?

C'est un très grand travail d'équipe qui nécessite une expertise pointue de la part d'ingénieurs et de professionnels de plusieurs domaines comme l'hydraulique, l'hydrologie, l'environnement, la mécanique de procédé, l'automatisation, et le génie civil. Ils sont également appelés à collaborer avec plusieurs partenaires.

Quel est le plus grand défi dans la gestion de l'eau?

Le système de drainage du projet Turcot est tributaire du réseau de collecte de la ville de Montréal. Plusieurs critères ont dû être pris en compte et respectés lors de la conception. Il s'agit aussi du premier projet du ministère des Transports dans lequel la gestion des eaux de ruissellement se fait avec des systèmes de pompage automatisés dynamiques, où le débit d'eau pompé varie en fonction de plusieurs paramètres, dont les prévisions météorologiques, les volumes de rétention disponibles et la capacité de réception du collecteur de la ville. Ce processus de gestion des eaux répond aux exigences du Règlement sur les ouvrages municipaux d'assainissement des eaux usées (Décret 1305-2013). Le projet Turcot servira d'exemple en matière de gestion des eaux pluviales pour les prochains projets du Ministère.

Retour vers le haut


La construction du pont au-dessus du canal de Lachine bat son plein   

La fin du démantèlement de l'autoroute 15 en direction sud permet maintenant de poursuivre la construction des nouvelles infrastructures dans le secteur, dont la deuxième moitié du pont au-dessus du canal de Lachine.

4R4E3826W.jpgVue aérienne de l'installation des poutres de la direction sud du pont au-dessus du canal de Lachine. Photo : Air Photo Max

Dès la fin du démantèlement en avril dernier, les travailleurs ont commencé l'installation des 40 poutres qui composeront la direction sud du pont au-dessus du canal de Lachine. L'opération, qui se fait à l'aide de grues, se poursuivra jusqu'à la fin juillet. Par la suite, les équipes procéderont à l'installation de près de 450 prédalles, soit des dalles en béton qui, une fois jointes, constitueront le tablier du pont. Ces travaux s'échelonneront jusqu'en septembre et seront suivis de l'asphaltage. L'ouverture du pont en direction sud se fera à l'été 2020 après l'installation du mât et des haubans sur ce pont signature.

Une caméra est en place dans le secteur, regardez en direct les travaux.

190508_Pont du canal_0008W.jpgAvant d'être installées, les poutres sont remisées sous la direction nord, qui a été mise en service en 2018. Photo : Édith Martin

À noter que l'installation des poutres entraîne des entraves à la navigation sur le canal de Lachine et une déviation de la piste cyclable d'un côté ou de l'autre du canal. Informez-vous régulièrement des changements sur le site Web Turcot et surveillez la signalisation.

Retour vers le haut


Prochains comités de bon voisinage

Les comités de bon voisinage ont lieu environ tous les deux mois. Bon nombre de citoyens y participent afin d'être au fait de l'avancement des travaux, de poser des questions et de faire part de leurs préoccupations. L'objectif? Maintenir un dialogue tout au long des travaux du projet Turcot et travailler à la mise en œuvre de solutions communes. Bienvenue à tous!

Prochaine rencontre du comité du Sud-Ouest

  • Le 3 juin 2019, de 19 h à 21 h, au centre récréatif, culturel et sportif Saint-Zotique (75, rue du Square-Sir-George-Étienne-Cartier).


Prochaine rencontre du comité NDG–Westmount–Montréal-Ouest

  • Le 11 juin 2019, de 19 h à 21 h, au centre Saint-Raymond (5600, chemin Upper-Lachine)

Voir les dernières présentations dans la section Comités de bon voisinage du site Web.

Retour vers le haut


Entre deux diffusions du bulletin Turcot ou pour plus d'information sur les travaux en cours, nous vous invitons à consulter la section Travaux du site Web. Pour tout commentaire, toute question ou plainte, communiquez avec nous:

Par courriel : turcot.commentaires@transports.gouv.qc.ca 

Par téléphone : 514 873-1372